Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/11/2012

PLU Clapiers croissance déraisonnable...

Je tiens à manifester mon déaccord avec les objectifs affichés dans ce PLU: reprise à marches forcées de la croissance démographique de Clapiers ( 7000 hab dans moins de 10 ans, plus de 40%).

RIEN dans ce PLU ne parle d'un grand absent: la NATURE et l'environnement, comme si à Clapiers il n'y avait que des hommes maîtres de tout l'espace!

Et les espaces naturels et agricoles à maintenir??

La croissance démographique urbaine et périurbaine est à mon sens une "course à l'échalote" insensée, alors même que la France est en situation démographique quasi-stable! Ce ne sont pas ces zones à favoriser, mais les territoires ruraux largement dépeuplés. La techonologie moderne permet d'y assurer des moyens de communication efficaces (internet haut débit, etc.)

Quand donc arrêtera-t-on cette tendance des élus locaux à faire croître leur commune, comme la "grenouille qui veut se faire plus grosse que le boeuf".

L'écologie nous enseigne que ce monde a ses limites, si l'on veut préserver l'espace naturel.

Cette limite me semble d'ores et déjà atteinte à Clapiers.

Il faut au contraire y favoriser, par tous les moyens incitatifs, la meilleure occupation des habitations existantes, largement sous-occupées.

Seules des opérations limitées permettant aux clapiérois âgés de retrouver un petit logement en laissant libre du coup leur logement actuel trop grand pour eux, ou  pour des logements sociaux, me semblent raisonnables  sur des zones déjà prévues à urbaniser (ZAC des Moulières) . Le surplus est  à mon sens de la "folie des grandeurs muncipales".

 

Merci de communiquer cet avis au commissaire enquêteur puisque c'est possible jusqu'à demain 16 novembre. .

 

Yves PACCOU

10 rue de l'Olivette Clapiers.

Correspondant local association de consommateur CLCV.

Ci-dessous extraits des objectifs affichés par ce PLU...

Enjeux démographiques

1 - Relancer la croissance démographique de la commune.

Les opérations du Fesquet (une centaine de logements au total) et du Soleil des Garrigues (105

logements dont 25 par reconversion de logements touristiques et 80 logements neufs) ont dʼores et

déjà été portées au Plan dʼOccupation des Sols ; elles contribueront à relancer la dynamique

démographique des prochaines années, dans lʼattente de lʼentrée en phase opérationnelle de la

Zone dʼAménagement Concerté du Castelet qui, avec un total de 450 à 500 logements, portera

lʼessentiel de la croissance démographique des années suivantes. La population devrait ainsi

atteindre quelques 7 000 habitants dʼici lʼachèvement de la ZAC du Castelet (soit à échéance 2022).

2 – Favoriser une croissance progressive, respectueuse des équilibres et de la qualité de vie

de la commune.

Il sʼagit à la fois de veiller au maintien de ce qui fait aujourdʼhui la qualité de vie du village de

CLAPIERS, mais aussi de relever le défi des besoins futurs en matière dʼéquipements publics

(scolaires, socio-culturels…), dʼinfrastructures, de déplacements (cheminements doux, transports en

commun…).

3 - Anticiper sur le vieillissement de la population.

Il sʼagit à la fois de répondre aux besoins des plus âgés en confortant les structures dʼhébergement

et les équipements nécessaires à leur maintien sur la commune, mais aussi de favoriser lʼinstallation

de jeunes ménages venant en relais de la population en place.

 

Enjeux en matière de logement

1 – Favoriser une diversification de lʼoffre de logements et notamment renforcer lʼoffre

locative sociale et lʼaccession abordable pour les jeunes ménages, conformément aux

orientations du PLH 2007-2012 et du futur PLH 2013-2018.

2 – Asseoir une partie de la production sur le réinvestissement urbain : requalification du parc

vacant, mobilisation des dents creuses en tissu bâti, densification mesurée du tissu bâti ancien,

changement de destination de certains bâtiments. Lʼopération du Soleil des Garrigues en est un

exemple avec la transformation dʼune résidence touristique de 25 logements en résidence locative

résidentielle. Le PLU devra par ailleurs favoriser la densification maîtrisée des zones dʼhabitat

résidentiel, en lien notamment avec la suppression des surfaces minimales les zones urbaines

desservies par le réseau collectif dʼassainissement, conformément au Code de lʼUrbanisme.

3 – Développer des formes dʼhabitat répondant aux objectifs de densité et de limitation de la

consommation dʼespace définis par la Loi SRU et repris par la Loi Grenelle II (maisons en

bande, petits collectifs, habitat intermédiaire) et aux objectifs communaux de qualité

environnementale (performance énergétique, bio-climatisme, maitrise des consommations en

eau…)

Les commentaires sont fermés.